1.2.16

Libre !



la médiathèque départementale de l'Orne m'a confié la réalisation d'un visuel générique 
pour leurs animations et évènements de l'année 2016. le voici.

28.1.16


27.1.16

26.1.16

Si ce n’est pas une consécration, ça y ressemble beaucoup.











































La BNF, Bibliothèque Nationale de France, par l’intermédiaire de sa revue (la revue des livres pour enfants) vient de me « consacrer » un numéro spécial.

J’en reste coi.

Je remercie tous ceux qui ont participé à l’élaboration de ce dossier en particulier :
Marie Lallouet, Brigitte Andrieux, Claudine Hervouët, Frédéric Marais et Marie-Paule Fontano : Je les aime.

J’en profite pour remercier aussi ceux qui, l’ayant lu, m’ont adressé leurs félicitations.


7.1.16

des paroles et des actes.







































Les attentats du début d’année dernière m’ont bouleversé, la tuerie elle-même, la réaction des français mais plus encore le fait que certains proclamaient haut et fort qu’ils  « n’étaient pas Charlie. »
                                                       
                                                   Comment ne pas être Charlie ?
ce fut pour moi une stupéfaction . Je me suis beaucoup interrogé ce qui pour moi était une évidence et qui ne l’était pas pour d’autres.
J’ai pris alors conscience d’un manque d’éducation au sens large. Alors j’ai décidé de m’engager. J’ai pris conscience que nous : auteurs, éditeurs, instituteurs, bibliothécaires, libraires… mais aussi parents ; nous avions un rôle à tenir. Jusque là, il m’était arrivé de consacrer certains de mes livres à des réflexions sur la guerre (Le pacificateur, Aagun, Va-t-en-guerre, 14-18, le Baron bleu) ces « engagements » de ma part étaient plus intuitifs qu’intentionnels. Hormis le livre « Dieux » parus aux éditions l’Édune, je n’avais pas réellement pris parti et surtout je n’avais pas cherché délibérément 
à « agir ». Le livre « le caillou » marque un changement.
Désormais, quand je le jugerai nécessaire, quand j’en aurai la possibilité : je m’engagerai.


« Le caillou » est un conte. Il a été inspiré par les exactions perpétrées par les talibans, entre autres, qui ont détruit certains monuments et qui veulent effacer « une culture » et donc : la culture.
Dans ce livre, une phrase est mise en exergue, cousine de celle attribuée à Foch: "Les hommes sans mémoire n'ont pas d'avenir"

5.1.16


16.12.15

encore

A force, vous allez me faire rougir

11.12.15

image d'atelier


Qu'on se le dise !

Attention ! "à la recherche du père Noël" bientôt en rupture de stock !



1.12.15


6.11.15

je le trouve très beau, mais c'est à vous de juger.








































Sa fabrication par
Le Seuil Jeunesse
a été particulièrement soignée

24.10.15

Claude K Dubois au Japon

je "kiffe" cette photo

20.10.15

voici le dernier né: Camille est Timide (seuil jeunesse)


c'est l'histoire de Camille dont le souhait est de tenir l'ardoise pour la photo de classe.

un texte touchant de mon complice Gilles Baum. Un livre qui sent bon les années 50.

prix Chrétien de Troyes 2015 pour l'étrange Zoo de Lavardens !!






































Super ! je suis ravi d'autant que c'est un de mes salons préférés.